Persépolis dit anti-iranien représente la France aux Oscars 2008

      » Publié le 2/10/2007 à 21:34 GMT par Mourad ABOUSSI     (0/10 - 0 Votes)    Commentaires (0)     Lectures (2674)

 

 

Le film, qui a reçu le Prix du jury au dernier Festival de Cannes en mai dernier, représentera la France aux Oscars 2008.



 Persépolis est l’histoire autobiographique de l’iranienne Marjane Satrapi, comment elle a crû dans un régime fondamentaliste islamique qui l’a obligé à abandonner son pays. L’édition de la BD commence à partir de l’année 1979, quand Marjane a dix ans et qu’à partir de sa perspective infantile elle est témoin d’un changement social et politique qui met fin à plus de cinquante années de règne du shah de Perse en Iran et fait place à une république islamique.

 En plus d’être différente des autres enfants pour avoir été éduquée au style occidental au sein d’une famille de haute classe et par des parents à l’idéologie progressiste et partisans de l’islamisme modéré, "Marji" a aussi une inquiétude intellectuelle considérable pour un enfant de son âge et de l’imagination remarquable qui la poussent à maintenir des conversations avec Dieu ou rêver d’arriver à être un certain jour le dernier prophète qui suit les pas de Jésus et de Mohammed. Dans le premier album, les manifestations, la différence de classes sociales ou la marginalisation de l’enfant sont certaines des pièces du puzzle que Marji s’efforce de composer avec l’intention de comprendre le monde qui l’entoure. Le deuxième a comme contexte la guerre entre l’Iran et l’Iraq au milieu des années quatre-vingt, il raconte les débuts de son adolescence, notamment son penchant à des groupes musicaux interdits par le régime islamique, et certains problèmes qu’elle confronte pour cause de son caractère rebelle. Le troisième album se centre sur les multiples pénuries et les péripéties vitales que vivra l’auteur en Autriche entre 1984 et 1989, où est envoyée à vivre par ses pères pour la protéger contre les bombardements et srtout contre les problèmes légaux que sa conduite pouvait engendrer puisqu’elle ne s’adaptait pas toujours aux coutumes préconisées depuis le gouvernement islamique. Le quatrième et dernier album présente son retour en Iran, une époque où elle effectue ses études de beaux arts à Téhéran, et après avoir vécu en Europe plusieurs années, elle explique comment elle doit s’habituer à nouveau aux conditions de vie sous le régime chiite d’ Ayatollah.

 Le 27 juin 2007 est sorti en France le film qui adapte à l’animation les deux premiers albums de la BD, codirigée et co-écrite par la même Satrapi et Vincent Paronnaud. L’animation est réalisée complètement en noir et blanc. Le film, qui a reçu le Prix du jury au dernier Festival de Cannes en mai dernier, représentera la France aux Oscars 2008. Rappelons qu’un représentant de la présidence iranienne avait protesté contre "l’islamophobie" d’un "film anti-iranien", lors de la remise du prix cannois.


                                                                                                    mourad@jimaroc.com


            
            

             

 

 

 
   

 

    

 
   

  Commentaires :

Nouveau Commentaire   

 
   

  Aucun commentaire

^ Haut de la page ^

 
 
   

                Partenaires et Favoris :

 

Les chroniques de Oussama Benjelloun  Dictionnaire médical  Dictionnaire médical  Medical Dictionary

 
   

Visiteurs :

© 2006-2008. JIMaroc Tous Droits Réservés.

Powered by AYYOUB ONLINE