Message du roi à l'ouverture de la 8-ème législature au Maroc: Rappelle! Tu n'es que celui qui rappelle, et tu n'as pas de maîtrise sur eux

      » Publié le 12/10/2007 à 22:53 GMT par Mourad ABOUSSI     (0/10 - 0 Votes)    Commentaires (1)     Lectures (2039)

 

 

 Le discours du Roi lors de l’ouverture de la 8ème législature se termine par un verset coranique révélateur "Rappelle (leur) ! Tu n’es que celui qui rappelle, et tu n’as pas de maîtrise sur eux" qui renvoie à la conscience des "honorables parlementaires" appelée à un éveil permanent qui fait de la mission "une charge considérable à assumer, et implique l’engagement sans faille d’oeuvrer pour l’intérêt général". JIMaroc vient de mettre l’accent sur ce genre de messages adressés continuellement par l’institution monarchique, qui peut être ne voit pas encore nos politiques assez mûrs démocratiquement pour lancer des réformes éminentes.

Revenons sur les passages clés de ce discours:

MRE

"...Telle est la voie à suivre pour assurer l’adhésion de tous à l’oeuvre de construction démocratique et de développement, dont Nous tenons à élargir la portée et le champ d’application, de sorte qu’elle englobe toutes les forces vives de la nation, dont, et au premier chef, Notre chère communauté résidant à l’étranger. Nous allons, en effet, poursuivre ce processus évolutif et graduel, pour consolider l’intégration de cette communauté dans la vie nationale, en posant, à cet effet, les premiers jalons pour la mise en place du Conseil Supérieur y afférent".

Proximité

"...Ceci implique pour tous un devoir de proximité permanente à l’égard du citoyen, et l’obligation pour chacun d’être constamment à l’écoute de ses préoccupations, et d’éviter de succomber aux chants des sirènes et aux promesses mystificatrices qui travestissent les valeurs de la religion et de la citoyenneté".

Réforme institutionnelle

"...En définitive, Notre ultime dessein, c’est la mise à niveau de tous les acteurs concernés. Ceci, dans la perspective de la réforme institutionnelle globale en vue de conforter, par les règles de bonne gouvernance, l’évolution démocratique et le processus de développement en cours, et ce, dans le respect des valeurs et des constantes sacrées de la nation".

Développement et Dignité

"...Il appartient donc à chacun de s’employer à réaliser ce qui importe le plus pour le citoyen, à savoir, tout simplement, son aspiration à une vie libre et digne, dans un cadre dont les principaux atouts sont : une patrie unifiée, la sécurité et la stabilité, un enseignement de qualité, une éducation judicieuse, un travail productif, une économie compétitive, un logement décent, une couverture médicale fiable, une administration efficiente et intègre, une Justice équitable et indépendante, une dignité assurée et une citoyenneté pleine et entière, avec ses droits et ses obligations".

Parlement

"...Ce parlement devra également contribuer à conforter le rayonnement international du Maroc, en gardant à l’esprit les prochaines échéances, et notamment l’entrée en vigueur des accords de libre échange, ainsi que la nécessité de relever les défis de la mondialisation, dans le cadre d’une diplomatie parlementaire menée avec professionnalisme.
Il s’agit donc d’un parlement qui achève de réconcilier définitivement tous les citoyens avec les conseils élus. Il est donc impératif de rompre avec certaines pratiques et des comportements rédhibitoires, qui sont attentatoires à l’image de l’institution législative et à la crédibilité de l’action parlementaire et politique".

Majorité et Opposition

"...Dans la mesure où l’on ne peut concevoir une vie politique normale, ni une action gouvernementale efficiente sans une opposition constructive et responsable, il importe d’écouter les idées avancées par celle-ci, tant qu’elles sont judicieuses et vouées au service et à l’intérêt de la nation, au même titre que celles de la majorité.
En fait, la vraie antinomie que nous nous devons d’affronter, est celle entre démocratie et despotisme, entre progrès et sous-développement, entre travail volontariste et esprit d’assistanat, entre ouverture et repli sur soi".

                                                                                                                   mourad@jimaroc.com

LIRE AUSSI

Le roi Mohamed IV confirme être le plus sage des marocains

Persépolis dit anti-iranien représente la France aux Oscars 2008

Visite officielle de Sarkozy au Maroc : faire de la Méditerranée la mer la plus propre au monde !

 

 

 

 
   

 

    

 
   

  Commentaires :

Nouveau Commentaire   

 
   

Bien vu

Répondre

  Posté par De passage le 13/10/2007 à 2:01 GMT

    ce message insinu que le roi n’a pas de maitrise sur les politiques il ne peut que les appeler à... et leurs rappeler de...c’est à dire que ce n’est pas à lui de rendre la credibilité à la scène politique...bravo pour avoir mis l’accent sur ce genre de pharses inaperçues pour certains... 

 

^ Haut de la page ^

 
 
   

                Partenaires et Favoris :

 

Les chroniques de Oussama Benjelloun  Dictionnaire médical  Dictionnaire médical  Medical Dictionary

 
   

Visiteurs :

© 2006-2008. JIMaroc Tous Droits Réservés.

Powered by AYYOUB ONLINE